La culture du bonheur et de la paix

France Adams, auteure du livre Le JardinCliquez pour voir la vidéo de france Adams.

Avec son ouvrage Le Jardin, France Adams signe son cinquième livre pour enfants. L’album, illustré par l’artiste peintre Serge Salvador, raconte la relation naissante entre un jeune écolier nommé Amani et une vieille dame sans-le-sou. Au fur et à mesure du récit, l’amitié entre les deux personnages s’intensifie, au point où le bien-être de la dame âgée devient une priorité pour le petit garçon. D’ailleurs, lorsqu’Amani et les élèves de sa classe sont amenés à créer un jardin potager dans le cadre de leur programme scolaire, la réussite de leur projet est largement motivée par le désir de faire plaisir à la dame âgée. « Le Jardin fait un rapprochement entre la culture de la terre et la culture des relations humaines, explique France Adams. Quand on prend bien soin d’un jardin, les résultats sont visibles à la fin de la saison. Il en est de même dans le cadre de l’amitié. »

L’importance de l’attention

L’album pour enfants de France Adams propose plusieurs niveaux de lecture. En effet, outre l’histoire elle-même, le texte et les images véhiculent toute une série de messages liés aux valeurs humaines.

La dame âgée, par exemple, est le personnage qui symbolise la sagesse. « Celle-ci exprime des affirmations pleines de bon sens, note l’auteure. Elle fait référence à l’importance de la communauté, à la nécessité de se voir les uns les autres. Nous ne pouvons pas nous ignorer entre êtres humains. Malgré nos différences, nous ne sommes pas des étrangers les uns pour les autres, nous sommes tous unis. Chacun existe par lui-même mais aussi dans l’interaction avec autrui. Tout le monde a quelque chose à apporter à la communauté. »

Le jardin potager des élèves, quant à lui, permet d’illustrer la valeur de l’attention et l’importance de l’effort. « Le parallèle entre la culture du jardin et celle des relations humaines est compréhensible chez les enfants, remarque France Adams. J’ai eu l’occasion de réaliser un atelier avec les élèves de la 1e année à la 3e année de l’école Henri Bergeron, à Saint-Boniface. Je leur ai donné une fève et leur ai demandé quelles étaient les étapes pour faire pousser la plante afin qu’elle puisse ensuite être transférée dans le jardin de l’école. En citant les différentes étapes du processus, ils se sont rendus compte que l’être humain avait besoin des mêmes éléments pour être en bonne santé physique et mentale : de la nourriture, du soleil, des soins variés. Certains enfants ont exprimé aussi qu’il était nécessaire de parler à la plante pour qu’elle pousse mieux. Et puis, ils ont tous ajouté en cœur :  » Et la plante a aussi besoin d’amour!  » »

Les valeurs essentielles

Les évènements qui ont lieu en dehors et au sein même de l’école sont donc deux récits différents mais intimement liés dans l’album pour enfants. «  Ces histoires permettent de conscientiser les enfants à l’importance de la paix, qui ne peut avoir lieu qu’à l’aide de valeurs humaines comme l’amitié, l’entraide et le partage, indique France Adams. Chacune de nos pensées, chacun de nos actes a un impact sur ce qui nous entoure. »

Élaboré sur base de messages profonds, ce livre mérite d’être lu, et relu. Il représente, sans aucun doute, une porte ouverte au dialogue entre les parents ou les professeurs, et les enfants.