Parizeau, Jean

Bien qu’il soit né à Montréal, ses parents s’étaient installés en Alberta depuis le début de la Première Guerre mondiale. À l’âge de dix-huit ans, il s’enrôle dans l’aviation royale du Canada et rejoint l’infanterie en 1945. Démobilisé après la guerre avec le grade de sergent, il retourne à Edmonton et il termine sa scolarité secondaire (1945), puis entame ses études supérieures à l’Université d’Ottawa et à l’Université Paul Valéry, Montpellier, France. Après avoir reçu un brevet d’officier au Loyal Edmonton Regiment, il reprend son service actif au Princess Patricia’s Canadian Light Infantry. Il est alors affecté au 2e bataillon à Calgary, Alberta, devient parachutiste, passe deux ans en Allemagne au service de l’OTAN et trois ans au Camp Borden, Ontario, à titre d’instructeur. Il participe aux opérations de l’ONU au Congo (1960) et à Chypre (1968). Après un terme de cinq ans comme historien militaire au quartier général de la Défense nationale à Ottawa, il prend sa retraite en 1973 avec le grade de major, mais poursuit toutefois ses activités professionnelles.

Bibliographie

Albertaines images et autres griffonnages, 1978
Chants d’un sourdaud, 1979
L’instruction militaire et les cours de langue au ministère de la Défense nationale, 1982
Les contes de mon patelin, Éditions des Plaines, 1985