Primeau, Marguerite-A.

Enseignante de formation, Marguerite-A. Primeau séjourne en France vers 1949, où elle s’inscrit à des cours de littérature contemporaine à la Sorbonne à Paris, et, l’année suivante, devient assistante au Collège moderne des jeunes filles à Nice. De retour en Alberta en 1950, elle enseigne au secondaire, puis à l’Université de l’Alberta avant de devenir professeur à l’Université de la Colombie-Britannique à Vancouver.

Ce n’est qu’à partir des années 1980 que Marguerite Primeau s’impose au public comme femme de lettres. En 1985, elle remporte le prix Champlain pour Sauvage-Sauvageon.

Du même auteur

Dans le muskeg
Sauvage-Sauvageon
Maurice Dufault, sous-direteur
Le Totem