Archive pour Estee

Primeau, Marguerite-A.

Enseignante de formation, Marguerite-A. Primeau séjourne en France vers 1949, où elle s’inscrit à des cours de littérature contemporaine à la Sorbonne à Paris, et, l’année suivante, devient assistante au Collège moderne des jeunes filles à Nice. De retour en Alberta en 1950, elle enseigne au secondaire, puis à l’Université de l’Alberta avant de devenir professeur à l’Université de la Colombie-Britannique à Vancouver.

Ce n’est qu’à partir des années 1980 que Marguerite Primeau s’impose au public comme femme de lettres. En 1985, elle remporte le prix Champlain pour Sauvage-Sauvageon.

Du même auteur

Dans le muskeg
Sauvage-Sauvageon
Maurice Dufault, sous-direteur
Le Totem

Poliquin, Laurent

laurent_poliquin

Laurent Poliquin est né à Trois-Rivières (Québec) en 1975. Après avoir enseigné le français et l’histoire dans des écoles secondaires de Winnipeg et travaillé à titre d’éditeur pour les Éditions des Plaines, il a poursuivi des recherches en littérature pour la jeunesse et en histoire des minorités canadiennes-françaises. En 2012, il a soutenu une thèse doctorale intitulée : « De l’impuissance à l’autonomie : évolution culturelle et enjeux identitaires des minorités canadiennes-françaises dans les journaux et la littérature pour la jeunesse de 1912 à 1944 ». Aujourd’hui chargé de cours à l’Université du Manitoba, il collabore à diverses revues, Art Le Sabord, Cahiers franco-canadiens de l’Ouest, Canadian Literature, Liaison, etc., donne des conférences au Canada et à l’étranger et prolonge sa passion littéraire en tant que poète. Récipiendaire du prix Marcel-Richard, de la bourse Joseph-Armand Bombardier du CRSH et du prix du Gouvernement français pour ses réalisations académiques, il est l’auteur d’un essai et de sept recueils de poésie, dont le plus récent, Le maniement des larmes, est paru aux Éditions des Plaines en 2013.

Du même auteur
Le maniement des larmes, Éditions des Plaines, 2013.
Volute Velours, Éditions des Plaines, 2001.
L’Ondoiement du désir, Éditions des Plaines, 2003.
Le Vertigo du tremble, Éditions des Plaines, 2005.
La Métisse filante, Éditions de l’Harmattan, 2008.

Picoux, Louisa

Louisa Picoux débute sa carrière en 1962 dans l’enseignement du français et de l’espagnol à Saïgon au Vietnam et àvAbidjan en Côte-d’Ivoire (1966-1971). Elle émigre aux États-Unis en 1976, puis deux ans plus tard, au Canada où elle s’installe à Winnipeg et poursuit ses études à l’Université du Manitoba (BA, 1982; LèsL, 1986) et au Collège universitaire de Saint-Boniface (B.Ed., 1988). Elle a également travaillé à titre de référencière à la Bibliothèque publique de Saint-Boniface.

Du même auteur

Légendes manitobaines, Éd. des Plaines, 1987, 1992, 2002.
L’orange de Noël, Éditions du blé, 1990.
Pauline, détective en tuque, Éditions du blé, 1991.
Un tendre lys, Guérin, 1994.
De la réserve à   la ville, Guérin, 1995.
À la recherche de Riel, Éditions du blé, 2002.
Les citrouilles du diable, Éditions des Plaines, 2006.

Pelletier, Émile

Le vécu des Métis, roman historique

Parizeau, Jean

Bien qu’il soit né à Montréal, ses parents s’étaient installés en Alberta depuis le début de la Première Guerre mondiale. À l’âge de dix-huit ans, il s’enrôle dans l’aviation royale du Canada et rejoint l’infanterie en 1945. Démobilisé après la guerre avec le grade de sergent, il retourne à Edmonton et il termine sa scolarité secondaire (1945), puis entame ses études supérieures à l’Université d’Ottawa et à l’Université Paul Valéry, Montpellier, France. Après avoir reçu un brevet d’officier au Loyal Edmonton Regiment, il reprend son service actif au Princess Patricia’s Canadian Light Infantry. Il est alors affecté au 2e bataillon à Calgary, Alberta, devient parachutiste, passe deux ans en Allemagne au service de l’OTAN et trois ans au Camp Borden, Ontario, à titre d’instructeur. Il participe aux opérations de l’ONU au Congo (1960) et à Chypre (1968). Après un terme de cinq ans comme historien militaire au quartier général de la Défense nationale à Ottawa, il prend sa retraite en 1973 avec le grade de major, mais poursuit toutefois ses activités professionnelles.

Bibliographie

Albertaines images et autres griffonnages, 1978
Chants d’un sourdaud, 1979
L’instruction militaire et les cours de langue au ministère de la Défense nationale, 1982
Les contes de mon patelin, Éditions des Plaines, 1985

Papen, Jean

Georges Bugnet, homme de lettres canadiens

Palud-Pelletier, Noëlie

Diplômée de l’École normale supérieure de Saint-Cloud, France, elle enseigne au Manitoba à Saint-Claude, à Saint-Boniface et à Winnipeg. Ayant un goût prononcé pour l’histoire locale et la culture populaire, elle suit des cours avec des historiens du Collège universitaire de Saint-Boniface. Elle est journaliste, en histoire surtout, et travaille en librairie à la succursale de la maison Fidès à Saint-Boniface.

Du même auteur

Louis, fils des Prairies, Éditions des Plaines, 2004.

Ouimet, Louis Philippe

6133Louis-Philippe Ouimet est Franco-Manitobain. Sa renaissance a eu lieu en décembre 2002, à Winnipeg. Il a trouvé un bonheur inattendu dans la splendeur des plaines. Titulaire d’un baccalauréat en sciences politiques et journaliste depuis bientôt 10 ans, on peut le voir tous les soirs de la semaine au Téléjournal Manitoba de la télévision de Radio-Canada. Il y partage sa passion de la culture franco-manitobaine.

Après avoir publié en 2003 une biographie de Paul McCartney, voici Le Paradis n° 202, son premier roman.
Du même auteur aux Éditions des Plaines
Le Paradis no 202, Éditions des Plaines, 2004.

Ouellette, Denise

Infirmière et enseignante de formation, Denise Ouellette a travaillé en Ontario, au Québec, aux États-Unis et aux Pays-Bas avant de s’établir à Calgary. Collé à la peau est son cinquième roman.

Bibliographie

Collé à la peau
Bonjour Garde
Quand j’aurai retrouvé mon fils
Le Golé
Le diamant du Jood

Nnadi, Joseph

Joseph Nnadi étudie à l’Université de l’Alberta, Edmonton (MA, 1973; PhD, 1978; MEd, 1991). Il est directeur du Département de français, puis doyen de la Faculté des lettres à l’École normale supérieure de l’Université du Nigéria à Nsukka (1981-1988). Professeur invité à l’Université de l’Alberta de 1988 à 1990, il est depuis professeur à l’Université de Winnipeg. Vice-président de l’Association manitobaine des droits et libertés, il est également membre de l’APFUCC, de l’Association internationale des littératures comparées et du Congrès international d’études francophones.

Bibliographie

Visions de l’Afrique dans l’œuvre de Beaudelaire, 1980
Les négresses de Beaudelaire, Éditions des Plaines, 1994

Nicola I. Campbell

Nicola I. Campbell est Salish de l’Intérieur et Métisse. Ayant grandi dans la vallée Nicola en Colombie-Britannique, elle vit aujourd’hui avec son jeune fils à Vancouver. Elle détient un baccalauréat en beaux-arts de la University of British Columbia. Plusieurs membres de sa famille, y compris son grand-père et sa mère, ont vécu dans un pensionnat indien.

Shi-shi-etko et La pirogue de Shin-chi

Nayet, Bertrand

Bertrand Nayet a publié nouvelles, récits, contes et poèmes dans diverses revues et re-cueils. Il a aussi écrit des pièces de théâtre, créé des mises en scène et joué plusieurs rôles pour différentes troupes du Manitoba. Il a illustré un livre pour enfants et un recueil de poèmes. Fondateur et animateur du kukaï Rouge, il est aussi écrivain en résidence à la Maison Gabrielle-Roy.

Du même auteur

Contes de fils de d’eaux, recueil de contes
Nouvel homme

Motut, Roger

Roger Motut est né en 1917 à Hoey en Saskatchewan de parents émigrés de France. Après des études élémentaires et une partie de ses études secondaires au village de Hoey, il poursuivit ses études classiques au Collège des Jésuites à Edmonton de 1932-39. Il obtint ensuite un diplôme de l’École Normale de l’Université d’Ottawa et s’enrôla dans les forces d’aviation canadiennes où il devint navigateur.

L’auteur a publié quelques livres et une série d’articles dans diverses revues canadiennes et américaines, de caractère littéraire et linguistique. Il a enseigné au Département des langues romanes de l’Université de l’Alberta pendant 25 ans jusqu’à sa retraite comme professeur émérite. Il a servi comme vice-doyen de la Faculté des Lettres de l’Université et comme Chef du département des langues romanes. Il a organisé et enseigné les premiers cours gradués de littérature canadienne-française de l’Ouest en 1972, dans un Université de langue anglaise.

Bibliographie

Moissons (anthologie), Alberta Education, 1979
Racines (anthologie), Alberta Education, 1979
Ordinary Heroes. The Journal of a French Pioneer in Alberta by Marcel Durieux, The University of Alberta Press, 1980
Maurice Constantin-Weyer, écrivain de l’Ouest et du Grand Nord, Éditions des Plaines, 1982

Morin, Rosario

Rosario Morin, maintenant établi au Québec, jette un regard en arrière pour retracer les étapes de sa vie en Saskatchewan. Encore garçonnet l’exode de la famille Morin vers les États-Unis l’a vivement marqué, puisqu’il l’évoque aujourd’hui avec maintes détails et incidents.

Au retour dans les Prairies, ses parents s’installent dans un homestead. Rosario fréquente donc la petite école et le Collège Gravelbourg, source d’émouvants souvenirs pour lui. Plus tard, c’est l’Université Laval au Québec et de nouveau, la Saskatchewan, sa terre natale, pour la pratique de la médecine pendant un quart de siècle.

Bibliographie

Amour, Médecine et Vie, Éditions des Plaines, 1993

Mathieu, Pierre

Mathieu, Pierre

Poète et dramaturge, né à Montréal. Il fait ses études au Collège Sainte-Marie et à l’École normale Jacques-Cartier (B.péd., 1957). De 1952 à 1962, il enseigne à Montréal, à Saint-Jérome et, en 1963-1964, au Collège Brébeuf. Il a préparé ensuite une maîtrise, à l’Univesité d’Ottawa, dont le mémoire s’intitule : «L’Univers romanesque d’Anna de Noailles » (1972), et il fait la scolarité du doctorat. Chargé de cours à l’Université d’Ottawa, de 1970 à 1972, il est aussi professeur de langue à l’école du gouvernement fédéral, de 1971 à 1978. Il collabore à Incidences et Co-Incidences, il est directeur fondateur des éditions Le Préau, il écrit pour les Grands Ballets canadiens. Peintre, il expose ses œuvres au Canada, en France et en Tunisie sous le nom de Duguay-Mathieu.

Du même auteur aux Éditions des Plaines

ABC poétique
Le zoo enchanté
Sur la pointe des mots
Les dinosaures en fête
Les oiseaux en liberté
Le boulier magique
Mes Noëls pour toi
ABC écologique
Allô! Allô! Halloween
D’Est en Ouest : légendes et contes canadiens
Les insectes en parade
Dix minutes sur scène
La Saint-Valentin
Les ruses de l’espoir

Critique de presse

À propos de Mes Noëls pour toi, Les insectes en parade, Allô! Allô! Halloween :

«Incontestablement, Pierre Mathieu a du talent; mais c’est quand son talent se met au service de la science que la fascination du lecteur est la plus grande. Nous souhaitons bien sûr que beaucoup d’enfants lisent ce petit livre, mais nous souhaitons aussi que l’auteur en écrive d’autres de la même veine, des livres qui, comme celui-là, fassent découvrir aux enfants les multiples surprises que nous réserve la nature.»

Marie-Christine Aubin, Cahiers Franco-Canadiens de l’Ouest, printemps 1993, p.108.