Contactez-nous/

Envoyez-nous

une commande

 

Éditions des Plaines

Tél: 204-235-0078

Fax: 204-233-7741

admin@plaines.mb.ca

Nous acceptons

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean

L'éditeur remercie le Conseil des arts du Canada et le Conseil des arts du Manitoba du soutien accordé dans le cadre des subventions globales aux éditeurs et reconnait l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada et du ministère du Sport, de la Culture et du Patrimoine du Manitoba, pour ses activités d’édition.

© 2018 Éditions des Plaines

Yvonne Lagassé

 

Yvonne Lagassé est née dans un « homestead » de la Saskatchewan. Son père Trefflé Dusablon profitait des longues soirées d’hiver pour raconter des contes entendus dans son enfance au Québec. À son tour, Yvonne s’est mise à répéter ces mêmes contes à ses frères et sœurs, et plus tard, à ses propres enfants.
Quand la sécheresse force les gens de la Saskatchewan à chercher de meilleurs jours sous d’autres cieux, la famille s’installe à Saint-Anne (Manitoba) où Yvonne Lagassé devient institutrice. Mère de six enfants, elle aussi grand-mère d’une douzaine de petits-enfants.

Bibliographie

Les trois pommes d’or, Éditions des Plaines
La petite jument blanche, Éditions des Plaines
Le sorcier, Éditions des Plaines
Le rêve du Père Noël, Éditions des Plaines
Tit-Jean l’intrépide, Éditions des Plaines

Critique de presse

À propos de Tit-Jean l’intrépide :

« …histoires qui sauront piquer la curiosité des jeunes lecteurs et leur procurent de bons moments de détente. Le vocabulaire est à la portée des enfants de dix ans; on y retrouve de nombreuses expressions idiomatiques qui, tout en enrichissant le langage des enfants, donnent un cachet particulier aux récits.»


Lucille Maurice, Cahiers Franco-Canadiens de l’Ouest, printemps 1994, p. 145.

À propos de La petite jument blanche :

«…l’aspect le plus frappant de ce livre, est la riche présence de la nature dans toutes ses manifestations et le lien qu’elle noue avec les êtres qui l’habitent.»


Ingrid Joubert, Le Droit, Ottawa, samedi 14 novembre 1981, p. 30.